https://hardbacon.ca/fr/article/scotia-itrade-un-bemol-important/

L'article original est disponible sur Hardbacon.ca.

Certaines fonctionnalités m’ont charmé, lors de l’essai du compte de courtage fictif fourni par la Banque Scotia. Malgré tout, et pour une seule raison évidente, le petit investisseur aurait intérêt à choisir un autre fournisseur de service pour y effectuer ses transactions sur actions. Explications.

 

La très grande majorité des courtiers à escompte du pays proposent une commission de base se situant sous les 10 dollars. Or, les stratèges de Scotia iTrade, eux, ont plutôt choisi d’imposer une tarification unitaire de… 24,99$. Vous avez bien lu! Vous devrez donc payer 25 dollars à chaque achat ou vente d’actions, à moins que vous n’échangiez plus de 30 fois par trimestre ou que vous ne déteniez plus de 50 000 dollars en actifs  combinés sous cette même bannière. Il s’agit d’un frais somme toute… abusif, qui se situe aux antipodes de ce qu’offre la concurrence. À défaut de remplir l’une de ces deux conditions, tournez-vous vers un concurrent comme Qtrade, Questrade ou BMO Ligne d’action, ou assurez-vous de payer un maximum de 9,99$ par transaction. Poursuivons, néanmoins.

 

Scotia iTrade: En mode « test »!

Les onglets « Négociation » et « Cotes et analyses » sont ceux à utiliser. Le

L'article original est disponible sur Hardbacon.ca.