http://lebloguefinancier.com/beaute-et-ecueuils-des-dividendes/

L'article original est disponible sur LeBlogueFinancier.com.

Parmi les types de revenus, tout le monde connaît les intérêts (même si on les cherche depuis quelques années). Ils proviennent des montants que vous avez placés dans vos comptes bancaires, vos CPG, vos obligations, vos titres hypothécaires et vos rentes. Les entreprises versent des dividendes. Et comme la valeur des actions peut monter (et descendre), la vente des actions qu’on possède peut générer un gain (une perte) en capital.

Le revenu que vous recevez est un revenu avant impôt. Idéalement, dans votre stratégie de placement, vous voudrez tenir compte du revenu après impôt, vu que c’est celui-là dont vous disposerez en fin de compte. À cet égard, les intérêts sont les moins payants vu que 100% doivent être inclus dans le revenu imposable. Les gains en capital sont les plus payants car seulement 50% sont inclus. Pour les dividendes, c’est plus compliqué.

Les dividendes versés dans un régime enregistré,

L'article original est disponible sur LeBlogueFinancier.com.