http://www.ledividende.com/definition-ratio-de-sortino/

Cet article est paru initialement sur LeDividende.com.

par Piotr Rajca du site: www.educationfinance.ca

L’objectif d’un investisseur est d’obtenir le rendement le plus élevé possible en fonction de sa tolérance au risque personnelle. Cependant, la définition du risque dans le monde des finances est un peu différente. Le risque peut se définir comme étant l’incertitude quant aux rendements futurs, et non nécessairement la perte de la valeur du placement. Ceci est parce que le risque d’un placement est généralement calculé avec l’écart type, la mesure statistique qui illustre la dispersion des rendements obtenus avec la moyenne.

Le ratio de Sharpe est le ratio le plus populaire pour calculer la performance d’un produit financier en fonction du risque. Sa formule compare le rendement du produit avec la volatilité de ce même produit :

Ratio de Sharpe = (Rendement du portefeuille P – Rendement d’un produit sans risque) / Écart type du portefeuille P

Le numérateur calcule l’excédent du rendement obtenu par rapport au rendement sans risque (rendement obtenu par une obligation gouvernementale par exemple), alors que le dénominateur calcule la dispersion des rendements par rapport à sa moyenne. Une des lacunes du ratio de Sharpe est que toute la volatilité d’un produit financier est considérée mauvaise. Pour l’investisseur cependant, seulement la volatilité qui affecte négativement ses rendements sera importante à ses yeux.

Supposons un produit financier qui a généré des rendements de 8%, -2% et 15% lors des 3 dernières années, alors que le rendement d’un produit sans risque est demeuré stable avec un taux annuel de 3%. La moyenne annualisée de ces 3 rendements est de 7% environ, malgré le fait qu’il y a eu une grande variation d’une année à l’autre. Le ratio de Sharpe de ce produit sera beaucoup plus bas par rapport à celui d’un produit financier qui a généré des rendements de 5,5%, 6%, et 6,5% pour la même période de 3 ans. L’investisseur aurait préféré obtenir 7% de rendement, mais la volatilité des rendements ont gonflé le dénominateur du ratio de Sharpe. Un investisseur qui a seulement utilisé le ratio de Sharpe pour prendre une décision d’investissement aurait donc eu un rendement inférieur puisque plus le ratio de Sharpe est élevé, plus c’est positif.

Le ratio de Sortino vient améliorer cette lacune en regardant seulement la volatilité qui pénalise l’investisseur, donc la volatilité négative. Ce ratio a été élaboré suite aux travaux de recherche de Dr. Frank Sortino dans le début des années 1980. Le ratio est le suivant :

= (Rendement du portefeuille P – Objectif de rendement) / Écart type de la volatilité négative du portefeuille P

Le numérateur compare le rendement du portefeuille avec un objectif de rendement, et le dénominateur devient maintenant l’écart type de la volatilité négative. Voici un exemple concret qui permettra d’expliquer chacune des parties de cette formule.

Supposons qu’un investisseur veut trouver le ratio de Sortino d’un produit financier qui a obtenu les rendements suivants au cours des 10 dernières années :

3%   13%   -5%   -1%   2%   4%   8%   -6%   11%   1%

La première étape est de calculer le rendement annuel moyen de ces 10 données. Voici le calcul de cette moyenne:

1,03 x

Cet article est paru initialement sur LeDividende.com.