http://www.ledividende.com/le-rendement-des-morts/

Cet article est paru initialement sur LeDividende.com.

Récemment ,je lisais un article d’un analyste financier sur les différents rendements des portefeuilles. Il mentionnait qu’une très grande firme de placement ayant fait une étude sur le rendement des portefeuilles de leurs clients à réalisée que les meilleurs rendements avaient été générés par des personnes décédées !!! LOL !!!

Ce qui confirme au fond que les gens, constamment à la recherche de l’idée du siècle et de meilleurs rendements ne font qu’empirer les choses en effectuant des transactions. Pathétique que la nature humaine.

Cependant, cela ne fait que confirmer que la solution à l’enrichissement passe encore et toujours par le paiement des dettes, les placements réguliers (peu importe dans quels outils financiers) et le temps…ce que possède en grande partie les morts

Personnellement, je suis sans doute, en première position de tous les temps comme étant la personne la moins patiente. Cependant je réalise, en vieillissant, sans doute, que je ne possèderai jamais les connaissances des plus grands financiers, je ne possèderai jamais les contacts des gens branchés du milieu de Wall Street, et que je ne possède pas la richesse me permettant d’acheter à rabais une compagnie ou un titre qui m’enrichirait rapidement.

Mes seuls outils sont:

mon salaire, que je reçois chaque deux semaines mes « sidelines » petits projets, on the side (comme www.LeDividende.com) me permettant de générer des revenus supplémentaires le REEE de mon garçon, me permettant de recevoir du gouvernement 30% de subvention sur chaque dépôt mes dividendes, que je reçois trimestriellement et réinvestis constamment afin de faire fructifier un peu plus mes investissements

Ces outils sont simples, à la portée de tous. Il ne manque que la discipline, d’investir un peu de façon constante et laisser le temps faire son oeuvre.

Finalement espérer générer assez de rendement pour en profiter sinon… La mort s’en occupera 🙂

Cet article est paru initialement sur LeDividende.com.